« Le bleu ne fait pas de bruit. | Accueil | ce bleu n'appartient à personne. »

28 janvier 2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

washi

Quel travail superbe! Merci de nous le faire partager. Connaître la démarche à l'origine de ce chemin est tout aussi précieuse que le chemin lui-même...Merci :)

dp

Sophie, j'ai trouvé ce matin dans ma boîte, ton très bel envoi postal.Belle alliance, fragile et légére, du Kraft et de la plume.Je peaufine mon prochain envoi qui t'est destiné.
Très sensible à tes propos sur mon chemin de croix.Nous avons en commun ce goût de l'illisible et du papier.

vi

oui, superbe et très interessant...envie de remonter le fil du temps et prendre le chemin d'Evreux pour approcher ces remarquables interprétations.

fredericlement

... je me ferai une joie de découvrir ton "chemin" à ma prochaine venue à Evreux ( = signatures, sans doute, ce prochain automne à la librairie "L'Oiseau Lire " ) ... Alors je prendrai le temps... Signe amical à toi. frédériC

http://fredericlement.blogspirit.com/

Fugitive

C'est peu de dire, Dominique, que votre Art Postal dépayse.. Je me suis absentée du monde de lettre en lettre, accrochée à vos enveloppes qui abordent des rivages si dissemblables, d'invraisemblables voyages bien plus cruciaux que leur destination. Car c'est au coeur des périples que les rencontres sont possibles... si on veut bien aussi se laisser dériver.
J'aime votre plume bleue... poissonne tout à coup...

dp

>>>>Fugitive<<<<
Il suffit d'un timbre, parfois d'une enveloppe et d'un peu de fantaisie, après, c'est comme lancer une bouteille à la mer au royaume des boîtes aux lettres.
L'art postal sorte de courant d'art porté par des courants d'air aux critères esthétiques variés.

Kaïkan

14+1
Et c'est vraiment dans ce +1 que se révèle la Vie du Christianisme en mouvement, l'élan vers l'acte consciemment assumé et libérateur....
J'ai pris grand plaisir à cheminer ainsi en votre compagnie, pas après pas, de coloration d'âme en évocation universalisée....
Merci pour cette ouverture....

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.